BIENVENUE
PATRIMOINE MONDIAL
PHOTOS ARCHIVÉES
DANS LES MEDIAS
SAUVONS NOS SOURCES
PUBLICATIONS
LES AÎNÉS CÉLÈBRES
LE BLOG NOTE
PIXELS EN FÊTE !
ÉCRITS DU COEUR
LA GARE SNCF
LES VIDEOS DE SAINT PAUL
LIENS
CONTACTS
________________________

Catalogue


Flux RSS

Plan du site

 

 



 La chanson de Saint-Paul

HYMNE DU VILLAGE
Chanson écrite par Marcel ROUSSEL vers 1930
sur l’air de « la Paimpolaise » Paroles : Thédore Botrel / Musique : E. Feautrier.

Chanson de Saint-Paul-des-Fonts

Saint-Paul n’est pas un grand village
Il n’y a ni beffroi, ni château
Des richesses pas d’avantage
Mais il a des atours plus beaux
Que d’autres pays
Et même Paris.
Blotti dans son nid de verdure
Du fond d’un cirque sans égal
Il se mire dans l’onde pure
Plus limpide que du cristal.

1er refrain.
J’aime Saint-Paul et ses fontaines
Son beau site au pied des rochers
Ses lacs ses grottes souterraines
Ses ruisseaux, son val ombragé.


Quand les oiseaux fêtent l’aurore
Aux premiers rayons du soleil
Quand le couchant, caresse et dore
Nos rocs dentelés et vermeils
Le vallon sourit
pour dire merci
Au Dieu des beautés naturelles
Des collines et des grands monts
Qui créa tant de choses belles
Pour embellir Saint-Paul-des-Fonts.

2ème refrain.
J’aime Saint Paul, son Aiguebelle
Vialaret, La Treille, et surtout
Le vieux moulin des Fadarelles,
Capusclat, La Fage, et l’Annou.


Point d’autres bruits que les sonnailles
Qui pendent aux cous des troupeaux
Ou des bœufs roux dans les semailles
Creusant les flancs des gais coteaux.
Leur son argentin
Se mêle aux refrains
Des bouviers, bergères et pâtres
Qui font retentir les échos
De leurs chants graves ou folâtres
Unis au murmure des eaux.

3ème refrain.
J’aime Saint-Paul, ses deux rivières
Son église et son vieux clocher
Sa placette et son cimetière
Où nos chers aïeux sont couchés


La vie est ailleurs plus facile
Se dit parfois le Saint-Paulais.
Quittons le hameau pour la ville,
Nous serons heureux à souhait,
De l’or, de l’argent
Des amusements.
Dans un beau rêve il se figure
Que les plaisirs les plus parfaits
Coulent comme une eau toujours pure
Sur le seuil doré des palais.

4ème refrain.
J’aime Saint-Paul et ses fontaines
Son beau site au pied des rochers
Ses lacs ses grottes souterraines
Ses ruisseaux, son val ombragé.


Le bonheur dont il est avide
Les grands ne le possèdent pas.
Les plaisirs laissent l’âme vide,
Pour être heureux, cherchons plus bas.
Le bonheur pour lui
Est caché ici.
Ô ! ne quitte pas ta chaumière
Ton église et son vieux clocher,
La placette et le cimetière
Où tes chers aïeux sont couchés.

5ème refrain.
J’aime Saint-Paul, ses deux rivières
Son église et son vieux clocher
Sa placette et son cimetière
Où nos chers aïeux sont couchés


Mais le Saint-Paulais revient vite
Vers le pays de ses amours
Dont la voix doucement l’invite :
« Viens mon enfant finir tes jours
Près de ton berceau
Et que ton tombeau
Soit Saint-Paul ta terre natale
La plus douce sous le soleil
Où t’ attend la cloche ancestrale
Pour bercer ton dernier sommeil. 

Cliquez ici pour télécharger le fichier
HYMNE AU VILLAGE | 37 Ko -  Télécharger
au format PDF pour impression
Vos commentaires...

Nom :
E-mail :
Commentaire :
Voulez-vous recevoir une copie de cet email?
Veuillez saisir le code ci-contre (Anti-Spam) :